Les petits bonhommes allumettes

 

Comment se libérer des liens et des attachements conscients et inconscients…


Je vous partage un outil que j’utilise régulièrement pour moi et que je recommande souvent lors de mes consultations.
Cet outil ludique et particulièrement simple à utiliser nous aide à nous défaire des liens d’attachement conscients et inconscients.  Il peut permettre de changer et faire évoluer la relation entre deux personnes et ou de sortir de situations bloquantes.
La technique des « bonhommes allumettes » a été créée par Jacques Martel, thérapeute et auteur, entre autre du « grand dictionnaire des maux et des maladies ».
Au passage, je vous recommande son livre qui apporte un bel éclairage sur nos maladies.
Cette méthode va agir sur notre subconscient et nous permettre de nous libérer de nos émotions négatives en coupant les liens d’attachement toxiques qui nous empêchent d’avancer sereinement sur notre chemin.
Cette technique peut être utilisée sur toute situation, à condition de partir de soi-même. On ne peut pas faire « les bonhommes allumettes » pour couper les liens d’attachement entre deux autres personnes ; on ne peut le faire qu’entre nous et une autre personne, ou nous et une situation.


Dans quels cas utiliser les bonhommes allumettes ?

Voici quelques exemples :
•    Moi et une amie, ma sœur, mon père, un collègue de travail…
•    Moi et une personne décédée (ex : parce que je n’arrive pas à faire mon deuil)
•    Moi dans mon état émotionnel actuel et Moi dans un autre état émotionnel (ex : moi triste et moi gaie)
•    Moi et une situation (ex : moi et une dispute), ou avec ma partie féminine…
•    Moi et un souci « matériel » (ex : moi et la vente de mon appartement, moi et l’achat d’une voiture)
•    Etc.


Comment faire les bonhommes allumettes ?


Il suffit d’avoir une feuille, un stylo (éventuellement des feutres de couleurs), et une paire de ciseaux.
 
1.     On commence par se dessiner soi-même sous forme de « bonhomme allumette », c’est à dire en dessin « d’enfant ».
2.    Sous ce dessin, on écrit son prénom et les initiales de son nom de famille
3.    A coté de ce bonhomme, on dessine un autre bonhomme (si on veut « travailler » ses liens avec une personne) ou un rectangle dans lequel on écrit la situation ou le souci matériel que l’on souhaite régler.
4.    Autour de chaque représentation, on dessine un cercle de lumière (comme un soleil d’enfant). Ces cercles vont symboliser le fait qu’on souhaite le meilleur à chacun, à moi et à l’autre.


 5.     On trace ensuite un grand cercle de lumière qui va entourer les deux premiers, pour symboliser qu’on souhaite le meilleur pour tout le monde.
6.    On relie ensuite chacun des chakra de notre bonhomme au chakra de l’autre : chakra racine, puis sacré, plexus solaire, cœur, gorge, troisième œil et enfin, chakra couronne. (on peut le faire avec une seule couleur ou en utilisant la couleur spécifique à chaque chakra. Ça ne changera rien au résultat. Personnellement, je trouve juste ça plus joli !)
7.    Enfin, la dernière étape : avec une paire de ciseau, on va découper la feuille en deux, en séparant les deux bonhommes. Et voilà ! Les liens toxiques sont rompus !
C’est aussi simple que ça. Ensuite, vous faites ce que vous voulez des morceaux de papier, vous les gardez, vous les brûler, vous les jeter, vous en faites des boules, peu importe ! Faites comme bon vous semble, de toute façon, à ce stade, le « travail » a déjà été fait.

Pour plus d’informations, voici le lien vers la vidéo de Jacques Martel :
Partie 1
Partie 2

Enregistrer

Enregistrer